L'échelle de Bovis

L'échelle de Bovis ou l'unité de mesure d'Alfred Bovis

Pour moi, aucun doute possible, il est le plus fiable! Je pratique la radiesthésie depuis 1986, j'ai utilisé pour la première fois le cadran Bovis en 1990. Si auparavant, la pratique du pendule m'apportait plus de doute que de certitude, l'usage du cadran Bovis et le travail répété de la radiesthésie, les expériences et les résultats vérifiables et certifiés n'ont fait que confirmer sa fiabilité.

Les erreurs reposent toujours sur un problème de convention mentale ou une question mal formulée. J'ai lu bien des âneries au sujet d'Alfred Bovis. On a tout écrit à son sujet. En Beaujolais, il a même été dit par un géobiologue qu'il était un physicien anglais. Alors qui était Alfred Bovis?

En 1994, j'ai eu en main le livre "Guide de la géobiologie" de Michel Moine et Jean-Louis Degaudenzi. Je viens de le retrouver, je vous en livre un passage. Michel Moine a connu personnellement Alfred Bovis.

" Des soucis familiaux (la mort du père) l'oblige à abandonner ses études à l'âge de 16 ans pour s'occuper du commerce familial. Jeune, il se destinait à la médecine, mais la vie en a décidé autrement. Il se passionne pour différentes choses, l'aviation, l'apiculture et l'élevage de volailles. Ce qui va l'amener à inventer le premier modèle de couveuse qui utilise l'air chaud. Il créa un nouvel hygromètre pour mesurer l'humidité à l'intérieur des élevages. Il inventa l'ovimètre pour tester la fraîcheur des oeufs. L'aviculture amène le jeune Alfred Bovis à pratiquer la radiesthésie. Il cherche un appareil ou un procédé permettant de déceler si l'oeuf est fécondé ou pas. C'est à l'aide du pendule qu'il le fera avec une réussite de plus de 90 %. Ce qui ne laisse aucune place au hasard !"

Il s'intéresse aux ouvrages de l'Abbé Th. Moreux, directeur de l'observatoire de Bourges. L'un de ses livres porte sur "la science mystérieuse des pharaons"1923. C'est à partir des données de l'Abbé, que Bovis réalise des maquettes de la pyramide de Khéops. Il va mettre en évidence les phénomènes énergétiques des pyramides dans les années 30. De tout temps, Alfred Bovis a été un autodidacte. 

Alfred Bovis est né le 12 janvier 1871 et décéda à Nice le 13 novembre 1947 à l'âge de 76 ans. C'est dans cette ville qu'il découvrit le principe des effets de la pyramide. Il n'a jamais franchi la Méditerranée. Alfred Bovis était quincaillier !!!!   

biomètreIl a créé un cadran de mesure, le biomètre qui fut étalonné par A. Simoneton, ing. EBP. Il me semble logique que pour étalonner quoi que ce soit, on doit prendre un point d'appui pour le faire, un repère quelconque, une base. Un ingénieur est par nature quelqu'un de rationnel. Qu'il se soit appuyé sur le spectre de couleur émis par le soleil, source de vie sur la terre, pourquoi pas? Certains géobiologues, à la petite mentalité, dénigrent le cadran Bovis. Il vous suffit d'aller sur le Net pour vous en rendre compte. Toute personne qui a rejeté ou dénigré le Bovis est lui-même "inventeur" d'une méthode de mesure, qu'il présente comme étant l'arme absolue de la mesure énergétique. Certains n'hésitent pas à présenter leur cadran de mesure comme étant scientifique, on en trouve même un qui à l'aide d'un appareil miraculeux fait devenir bleu le ciel et peut même faire disparaître la sécheresse en faisant tomber la pluie jusqu'à dans le plus aride des  déserts. Je vous jure que je suis sérieux, vous pouvez vérifier par vous-même.  

Là, on est plus dans la géobiologie ou la radiesthésie, mais dans la guignolerie. On ne parle même plus d'ésotérisme mais de "zozotérisme". Toutes les personnes qui rejettent le Bovis, souffrent à mon avis du syndrome de Dieu, mythomanes souhaitant laisser leurs noms dans l'histoire. Qu'ils créent une unité de mesure qui leur est propre, certe, c'est leur problème, mais qu'ils ne viennent pas dénigrer le Bovis. Restons un peu sérieux!!

Nous allons partir sur la base suivante, le cadran Bovis a pour point d'appui le spectre rouge solaire. Il n'y a rien de scientifique au sens premier du terme. Laissons à la science ce qui appartient à la science et ramenons à la radiesthésie ce qui appartient à la radiesthésie.


Il est normal que la science rejette le cadran Bovis, il est inutile de perdre son temps et son énergie à convaincre des scientifiques du bien fondé de la radiesthésie. Seule l'expérience répétée autant de fois que vous le désirez, à pratiquer des mesures dans tous les domaines confondus après vérification, vous prouvera si oui ou non, le pendule est fiable entre vos mains et si oui ou non, le cadran Bovis l'est aussi.

J'ai écrit que tout repose sur la convention mentale, et qu'il suffit de lire certains commentaires du Net pour comprendre que les gens qui ont écrit cela, avaient affaire à des pendulants très peu fiables qui eux-mêmes ne maîtrisent pas forcément la radiesthésie. Chaque jour qui passe, je me remets en question. A chaque recherche, je suis comme à la première fois, j'ai le doute et je suis heureux à chaque fois de découvrir que je ne me suis pas planté.

Nous allons revenir à notre cadran. Je répète que dans ce qui va suivre, il n'y a aucune prétention scientifique, bien que cela repose sur du scientifique.


Qu'Alfred Bovis ou l'ingénieur Simoneton soit à l'origine du choix du spectre solaire, ou encore d'autres personnes, que nous importe! Ce choix étant particulièrement judicieux, je m'en explique.

Il semble que ce soit à Newton que l'on doive le terme de spectre (du latin, apparence ou apparition) en 1671, après avoir constaté que lorsque un petit rayon de lumière blanche du soleil touche la face d'un prisme en verre à un certain angle, une partie du rayon est déviée et une autre traverse le prisme en en ressortant sous une forme de bande colorée. Il émet l'hypothèse que la lumière est constituée de "corpuscules", c'est à dire de particules de différentes couleurs. Chaque couleur de lumière a sa propre vitesse en milieu transparent, avec la couleur rouge la plus rapide et la violette le plus lente. La lumière rouge étant moins déviée que la violette en passant au travers du prisme, créant ainsi un spectre de couleurs. Chaque couleur a sa propre vitesse!  Bien monsieur Newton, donc chaque couleur émet une vibration différente, et si telle est le cas, chaque couleur doit vibrer sur une fréquence différente, n'est ce pas Monsieur Newton? C'est bien, mais encore?

Le biomètre de Bovis a été étalonné à 6500 pour le point d'équilibre ou neutre. Il s'agit du point où les risques de problèmes n'existent pas. Pour les grincheux qui rejettent l'idée du spectre de couleur rouge, il est bon de leur faire savoir qu'il est mesuré entre 625- 740 nm (longueur d'onde dans le vide). L'étalonnage semble judicieux. En général, on considère que la réponse de l'oeil couvre les longueurs d'onde de 380 nm à 780 nm, bien que la gamme de 400 nm à 700 nm    soit plus commune. Les fréquences correspondantes vont de 350 à 750 THZ.

Pour information: "La bande de fréquence des térahertz désigne des ondes électromagnétiques s'étendant environ entre 100 GHZ et 30 THZ. Elle est intermédiaire entre les fréquences radioélectriques des micro-ondes et les fréquences optiques de l'infrarouge.

NM: Nanomètre: Milliardième: 0, 000 000 001. Le mètre, symbole m, du grec metron, mesure, est l'unité de base de longueur du système internationnal (SI), il est défini depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 secondes."  

Couleur      Longueur d'onde dans le vide (nm)  Fréquence (THZ)
Infrarouge
 > 780
 < 405
Rouge 
~ 625 - 740 
~ 480 - 405 
Orange 
~ 590 - 625 
~ 510 - 480
Jaune 
~ 565 - 590 
~ 530 - 510 
Vert 
~ 520 - 565
~ 580 - 530
Bleu 
~ 446 -520 
~ 690 - 580 
Violet
~ 380-446
~ 790 - 690 
Ultraviolet 
 > 380
> 790 

 

Cette gamme de longueur est importante pour le monde vivant car des longueurs d'ondes plus courtes que 380 nm endommageraient la structure des molécules organiques, plus longues que 720 nm, elles seraient absorbées par l'eau, élément abondant constituant du vivant.

Prendre pour base le cadran Bovis me semble assez proche d'une certaine réalité, non pas scientifique mais de logique. Ne sommes-nous pas, nous êtres vivants en accord avec la terre, les éléments végétaux, le monde animal dont la vie repose sur l'existence du soleil. Nous sommes directement concernés par le spectre de couleurs. Nous réagissons à certaines plus qu'à d'autres. Le rouge, l'orange et le jaune sont des couleurs que nous retrouvons régulièrement dans notre vie. Il est vrai que nous avons un rapport particulier avec la couleur rouge. Bien des enseignes marchandes l'ont intégré dans leurs logos. Les têtes de gondoles dans les magasins et stations services sur autoroutes comportent du rouge, ce qui déclenche des achats d'impulsion. De sérieuses études ont été faites là-dessus, rien n'est laissé au hasard dans les multinationales pour faire du fric. Les anciens protégeaient leurs enfants en les couvrant de tissu rouge pendant les épidémies (rien n'empêche de penser qu'il y a une part de superstition également). Une chaîne de restaurant possède des salles où le rouge est dominant, les gens ne s'y attardent pas. Une étude vient d'être réalisée par des psychologues américains et autrichiens, il en découle que les hommes trouvent les femmes revêtues de rouge plus sexy. Les lupanars romains étaient peints en rouge. Je pourrais continuer encore longtemps. Mais il est bien vrai que notre rapport à la couleur rouge est très particulière. Ce ne sont pas les adeptes du Fun Chui qui me contrediront. Ainsi, j'ai mesuré en Bovis différentes couleurs.

Rouge - 12 000 Unité Bovis

Orange - 10 000 U.B.

Jaune - 7 000 U.B.

Vert - 8 000 U.B.

Bleu - 9 000 U.B.

Violet - 6 500 U.B.

Comme vous le constatez, le violet vibre moins fort. Faites-le contrôler à un adepte du new-âge, il ne confirmera pas ce que je trouve, car pour lui, le violet c'est la couleur de la "spiritualité". Elle est toutefois la couleur la plus lente.

Oui, mais me direz-vous, le biomètre de Bovis s'arrête à 10 000. Vous pouvez rajouter quelques unités de mesure d'après les bases de création de départ. Par contre, si l'on peut monter au-delà de 10 000, restons tout de même prudent. A.Bovis mesurait les légumes, les êtres humains. Je ne peux pas dire s'il sintéressait aux lieux saints ou sites mégalithiques. Je suis en accord lorsque l'on critique certaines mesures qui nous donnent des 1 000 000 000 ou               2 500 000 Bovis, voire que au-dessus de 100 000, il y a méfiance à avoir. Je ne pratique jamais le test sur la spiritualité, le Bovis n'a pas été conçu pour cela. Pour un point négatif, je m'arrête à 0, car c'est le symbole de la mort. Certains n'hésitent pas à nous donner du moins 10 000 voire 1 000 000 000 Bovis. Je dis que c'est du grand n'importe quoi ! Une bouteille pleine, je connais, à moitié pleine également, vide aussi. Mais moins vide que vide , je ne sais pas !!

Le cadran Bovis n'a rien de scientifique, au sens premier du terme, il repose toutefois sur l'un des composants qui permet la vie sur terre, nous en faisons partie, il est nous et nous sommes lui. Raison pour laquelle je dis que l'unité Bovis est fiable, dans la mesure où vous l'êtes également.

cadran BovisLe cadran sous forme de demi-camembert est pratique, simple dans son utilisation.

6500 - 7500 énergies idéales, point d'équilibre.

7500 - 14 000 énergies positives élevées, ne pas trop en abusées.

6500 - 0 énergies dites négatives.

 

Vivre dans un lieu où les énergies sont très élevées, n'est pas très recommandé. Il est inutile d'aller au delà de 0, votre pendule peut le marquer, sachez simplement que 0, c'est la mort de toute vie.

Voir le chapitre consacré au lieu de vie.

cadran Bovis demi-camembert.

Conclusion 

Le Bovis reste une unité de mesure qui lui est propre. Entre 6500 et 7500 U.B., vous êtes en accord avec le spectre solaire rouge de 625 - 740. Ce qui permet la vie sur terre, passez les 8000 en positif, et les 4000 en négatif, vous n'êtes plus dans le spectre solaire, quelque soit les couleurs qui le compose, prises indépendamment, elles n'ont aucun pouvoir de vie.

Si l'on prend comme base de travail le Bovis, restons prudent. Il s'agit d'une unité de mesure fiable pour des raisons invoquées plus avant, mais qui repose sur la radiesthésie, pas sur du scientifique. Une science vous dira que seule l'expérience renouvelée à l'infini dont les résultats sont toujours identiques, prouve la réalité scientifique. Seule l'expérience répétée vous permettra de vous confirmer la fiabilité de l'unité Bovis. Vous n'êtes pas scientifique, vous êtes radiesthésiste, nous sommes complémentaires.  

 

  

 

 

L'échelle de Bovis

Prix (TTC)
5 EUR

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.