Le pendule

Le pendule

A LIRE AVEC ATTENTION !

La pratique du pendule exige du temps et une préparation sérieuse. Tout comme un bon musicien, un grand sportif, un artiste peintre de renommé, un artisan ne le sont devenu qu'après un long apprentissage. Le radiesthésiste n'échappera pas à cette règle.

"La radiesthésie est l'art d'utiliser le pendule en faisant intervenir l'activité consciente et inconsciente pour amener à la lumière tout ce qui est occulte aux facultés normales de l'individu, mais dont l'existence est réelle." Professeur Moine.

Pour devenir un bon pendulant, il vous faudra du travail et du temps. les questions que le néophyte se pose généralement, alors qu'il s'apprête à pratiquer le pendule pour la première fois sont généralement: Puis-je devenir radiesthésiste? Suis-je capable de le faire? Comment y parvenir?

Il est totalement absurde de penser que l'art du sourcier ou du pendule est l'apanage de quelques individus privilégiés. Mais surtout, il est encore plus stupide de prétendre avoir un don pour le faire, d'entendre dire "que mon grand-père, grand-mère, voire père ou mère m'a transmis son don". On a un don par la naissance, en acquis mais non par transmission orale. Soit on a une sensibilité différente que l'on va développer par le travail.

A  éviter absolument les idées négatives envers soi-même, du genre: "Je n'y arriverais jamais; ce n'est pas pour moi; je suis trop bête..." En radiesthésie, il faut absolument proscrire l'autosuggestion et les idées préconçues. Vous voulez pratiquer les baguettes ou le pendule, vous y arriverez !

Le choix du pendule

Toute masse suspendue au bout d'un fil ou d'une chaîne deviendra un pendule. J'ai connu un plombier qui recherchait des fuites à l'aide d'un pendule fait d'un bout de ficelle et d'un écrou. Il était la risée des chantiers, mais d'une redoutable efficacité.

Pour un vieux sourcier des Monts du Lyonnais, ayant à son actif des centaines de puits forés, son pendule était fait d'une cordelettte qu'il portait toujours autour du cou et de son bracelet montre. Je choisis souvent mes melons sur le marché à l'aide d'un pendule fait avec mon trousseau de clés de voiture.

Un pendule sera constitué de métal, de bois, de verre, de cristal, de pierre etc...

  • Vous pouvez, soit le fabriquer vous-même ou encore l'acheter. Il existe plusieurs milliers de modèles (plus de 4000 en 1990).
  • Il se vend des pendules à témoin, creux. Vous pourrez y glisser un échantillon de ce que vous recherchez. Pour ma part, je me contente de prendre dans la main gauche l'échantillon, ou de poser la main sur celui-ci, ou de le visualiser. Un bonne convention mentale fera le reste. Il est vrai que le témoin facilite la recherche, la réponse est plus précise, plus fiable.
  • Il est préférable pour un débutant de choisir un pendule assez lourd, environ 80 grammes, la chaîne ou corde devra faire un minimum de 10 centimètres. 16 à 18 cm, étant l'idéal. Avec l'expérience, vous pourrez réduire le poids, si tel est votre désir. Pour ma part, je travaille depuis vingt ans avec le même pendule, quelle que soit ma recherche. Il est fait de laiton et la chaîne en or mesure 18 cm, le tout pèse 39 grammes.
  • Je vous déconseille de choisir un pendule en cristal, ils sont bien trop légers et se "chargent" facilement.
  • A la question: Peut-on prêter son pendule ou travailler avec le pendule d'une autre personne? Le réponse est oui. Le travail du pendule repose sur le mental, si toutefois vous pensez le contraire, alors agissez en conséquences. Il m'est arrivé de prêter mon pendule à un groupe de 20 personnes, de travailler à la suite, sans aucun problème. Vous pouvez toujours le nettoyer en le passant sous l'eau froide, en oubliant pas de l'essuyer.
  • La forme est-elle importante? Oui, il est préférable de travailler avec un pendule allongé et pointu. La réponse sera plus précise. Un pendule rond est moins pratique pour une recherche sur plan, charte ou chartre.
  • Choisir un pendule parce qu'il est beau, est une erreur !!

 

Je reste consterner par le nombre d'idioties que l'on peut dire ou écrire sur le pendule. Certains vont vous conseiller d'enterrer votre pendule dans la terre quelques heures ou par une nuit de pleine lune sur votre balcon, de ne pas acheter votre pendule dans certaines boutiques, les produits autres vendus étant préjudiciables. Ne pas l'acheter dans telle ville, car elle est négative, ou tel quartier, ou encore à tel numéro de rue. Comme déjà écrit, de ne surtout pas prêter son pendule, ou l'impossibilité de travailler avec le pendule d'une autre personne. Qu'il faut impérativement le garder sur soi, mais attention du côté gauche. La liste serait bien trop longue à énumérer concernant toutes les recommandations ou les interdits. Tout cela n'est que superstition et ne repose sur rien de sérieux. Suiver les indications que je vous recommande, et vous verrez comme tout est simple et efficace. Juste un conseil, vous venez d'acheter un pendule, alors passez-le sous l'eau froide, essuyez-le et tout va bien. Il est fait d'une matière qui craint l'eau, faîtes-lui passer la nuit dans une coquille Saint Jacques dont le côté arrondi sera tourné vers le Nord.

Quelques conseils de base pour bien penduler

  • Etre bien ancré, les pieds bien à plat sur le sol (surtout pour les débutants)
  • Ne pas croiser, ni les jambes ni les bras (pas pratique), les énergies circulent mal et cela diminue votre sensibilité.
  • Etre à l'aise dans vos vêtements. Certains ne portent que du non-synthétique. Pour moi, cela n'a pas d'incidence.
  • Opérer en pleine lumière, de jour c'est plus pratique ! Pour ma part pas d'importance majeur.
  • Beaucoup de magnétiseurs ou de radiesthésistes enlèvent bracelet, montre, bague ou toute autre masse métallique. A vous de voir. Il y bien longtemps que je ne porte plus ni montre, ni aucun bijou.
  • Etre détendu pour tenir baguettes ou pendule, calme et souplesse dans le mouvement.
  • La nervosité et la précipitation sont sources d'erreurs.
  • Des radiesthésistes sourciers et des géobiologues laissent entendre que l'on ne peut pas travailler sous la pluie ou sur un terrain humide pour une recherche d'eau. Par expérience, je m'élève en faux. Du moment que votre convention mentale est bonne, les pieds dans une flaque d'eau, vous pourrez définir si au-dessous de vous coule une rivière et ce, quelque soit sa profondeur. Celui qui prétend le contraîre, a un problème de convention mentale, de concentration et de programmation. Si toutefois, vous le pensez, tout reposant sur le mental, alors n'effectuez pas cette recherche car vous n'y arriverez pas.
  • Ne pas travailler par jour de vent, là aussi, je dis faux. Certains prétendent que l'état de l'atmosphère aura une réelle influence sur les opérations de radiesthésie. Atmosphère perturbée = pendulant perturbé. Je vous conseillerais de prendre toutes les précautions nécessaires pour vous protéger du vent. Travailler par grand vent ou sous la pluie n'est pas agréable. C'est pour cette raison, et seulement celle-la, que je vous recommande d'attendre un temps plus clément.
  • Vous cherchez de l'eau, sous la pluie ou les pieds dans l'eau, vous la trouverez si vous possédez une bonne convention mentale. Me trouvant sur l'île de Porquerolles, j'ai recherché une source d'eau douce en pleine mer. De l'eau jusqu'à la taille, je l'ai trouvé. En Isère j'ai recherché de l'eau sous la pluie et les pieds dans  20 cm d'herbes dégoulinantes d'eau, et je l'ai trouvé. Le forage qui suivit confirma mes indications. Vous pensez ne pas être en bonne condition pour le faire, alors ne le faîtes surtout pas. 
  • Certains laissent entendre qu'il ne faut pas penduler après un repas copieux. Dans la mesure où vous n'aurez pas consommé d'alcool, rien ne vous empêche de le faire.
  • Pratiquer le pendule à mains nues, celui-ci tout comme les baguettes, doit être en contact avec votre peau. Faîtes le test suivant: Portez des bottes en caoutchouc et recherchez des points de forage. On prétend que les bottes vont vous isoler du sol, et que vous ne trouverez pas. J'ai eu l'occasion à maintes reprises de faire des recherches bottes aux pieds. Les forages ont toujours confirmé ce que j'avais annoncé.
  • Que ce soit pour le pendule ou les baguettes, la démarche reste la même, en ce qui concerne la pratique et la convention mentale.
  • Le plus important des conseils que je peux vous donner, c'est : Ne tentez  aucune expérience de radiesthésie ou de baguettes, en tant que débutant, dans un environnement hostile, à proscrire absolument, les curieux et surtout les sceptiques, leur présence est préjudiciable, ou les "beaufs" et leur plaisanterie stupide. Tout comme je l'ai fait avant vous, persuader que vous êtes, de maîtriser parfaitement l'outil, vous chercherez réponse aux questions posées dont ils connaissent la finalité. Vous allez lamentablement vous planter (comme moi), et on va se moquer de vous, à la suite de quoi, dans plus de 80 % des cas, doutant de lui, le futur pendulant range son pendule dans un tiroir et passe à autre chose. Les imbéciles ont gagné. Faîtes comme moi, répondez que vous n'êtes pas un animal de cirque ! Je vous donnerais un truc infaillible pour ridiculiser les idiots.
  • Suivez les conseils de base que je viens de vous donner, cest le B.A BA. Pratiquez encore et encore. Tout comme le pianiste, faites vos gammes!


Le débutant se doit d'être persévérant, les débuts ne sont pas toujours des plus brillants. Si votre pendule ou vos baguettes ne sont pas très motivés pour bouger, surtout ne vous décourager pas. N'allez pas penser "je n'y arriverais jamais", car effectivement vous n'y arriverez jamais. Il existe quelques trucs pour déclencher le mouvement tant désiré. Surtout ne vous énervez pas, le calme est recommandé.

Un pendule ne se tiend pas n'importe comment

  • Ne pas tenir son pendule du bout de la chaîne ou ficelle.
  • Il vous faut le tenir entre 3 et 5 cm au-dessus du pendule environ sur la chaîne ou ficelle
  • Vous devez grouper la chaîne ou ficelle dans le creux de la main.
  • Pas non plus le tenir comme ceci.
  • Chaîne ou ficelle dans la paume de la main, pendule entre 3 et 5 cm environ de la main, position idéale.
  • Pour un débutant, on pourra le tenir entre 5 et 7 cm.
  • Vous tenez votre pendule correctement. La convention mentale a été formulé, rien ne se passe. Donnez un petit coup de poignet pour faire bouger votre pendule, tout en gardant bien votre question en tête.
  • La première question à poser à votre pendule est: Donne-moi le OUI. Donne-moi le NON.   
  • Une fois obtenu ces réponses, la troisième réaction de votre pendule vous donnera le peut-être ou mauvaise question.
  • Il n'y a pas de règles définies pour les réponses. Pour certains, pour le OUI, le pendule tournera dans le sens des aiguilles d'une montre, pour d'autres dans le sens inverse, pour d'autres encore, il oscillera de gauche à droite, vous seul pouvez déterminer les réponses qui vous sont propres. Le plus simple étant de travailler avec la charte oui - non.
  • Ne jamais employer les est-ce que? Le pendule ne connaît pas. La question doit être la plus courte, la plus précise et positive possible. Ainsi : Est-ce que demain il fera beau ? = mauvais. Demain il fera beau? Ou, fera-t'il beau demain ? A proscrire absolument le est-ce que ?
  • Vous désirez poser une question. Oui, mais pouvez-vous le faire? Une convention mentale très simple vous l'indiquera. Faire le vide dans votre tête. Le pendule en bonne position au bout des doigts. Convention: Je désire savoir si, le sujet de la question.
  1. Puis-je ? Réponse. Puis le pendule doit être à l'arret
  2. Dois-je ? Réponse. Puis le pendule stoppé.
  3. Suis-je près ? Réponse.
  • Si à l'une de ces questions, vous obtenez un non, reformulez la 1ère demande, puis les trois autres. Si le non ressort à nouveau, stopper tout. vous êtes peut-être dans un domaine qui vous est interdit, soit il vous faudra formuler une autre question pour obtenir une réponse positive. Pour ma part, dans un cas comme celui-ci, je renonce à la recherche, pas pour moi.
  • Attention, dans certains cas, il se peut que l'énergie du lieu vous perturbe, vous empêchant d'obtenir des réponses. renouveler alors la recherche dans un autre endroit. 
  • Les personnes vous environnant peuvent être l'une des causes, ne cherchez jamais à prouver quoi que ce soit à qui que ce soit, éloignez-vous au delà de trois mètres de toute personne, si vous avez à faire à plusieurs sceptiques, prenez de la distance.
  • Un environnement électrique est néfaste au pendulant.
  • Un lieu où domine le métal également.
  • Alors métal, plus électricité ce n'est même pas la peine. Un professionnel du pendule sera perturbé, aura des difficultés, alors vous penser ce que cela peut donner pour un débutant.
  • Vous êtes deux pendulant, vous cherchez une réponse de concert, vous posez la même question mentale, alors surtout ne restez pas coller l'un à l'autre. Les énergies peuvent se mélanger et perturber l'un de vous deux. la réponse est identique pour vous deux, chouette on a trouvé ! Et bien non, il se peut que la reponse soit fausse. Pour ne pas prendre de risque, tenez-vous à distance l'un de l'autre au minimum de quatre mètres. la question doit être mentale. La réponse donnée après coup. Dans la mesure où elle n'est pas identique, renouvelez en sachant que la 2ème fois, la suggestion peut intervenir et fausser la réponse. Personnellement, je déconseille de recommencer.
  • Je déconseille vivement de poser des questions sur soi-même, surtout dans le domaine de la santé.


 Vous disposez maintenant d'une bonne base pour débuter dans l'univers du pendule. Toutefois si une question vous vient à l'esprit, n'hésitez pas à me la poser par l'intermédiaire de mon blog sur le site gaulois-barnoud.com

Voir également le travail sur charte ou chartre

Comment contrer les imbéciles 

   

Le pendule

Prix (TTC)
5 EUR

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.