Une faille c'est quoi ?

 

Le petit Robert 2011 nous dit : « Fracture de l’écorce terrestre, accompagnée du glissement des parties séparées. »

Pour faire simple, deux parties constituées de matériaux non identiques, par un mouvement de frottement vont émettre des champs électromagnétiques qui peuvent être perturbantes pour l’environnement, que ce soient les êtres humains, les animaux, les plantes, la végétation en générale.

Il existe plusieurs sortes de failles

Différentes failles 

Les glissements

Fracture géologique plus ou moins verticale avec glissement. Les deux parties sont constituées de matériaux différents. Il se peut que dans certain cas, il y ait plusieurs couches de matériaux divers qui soient en contacts.

Les zones de broyage

Il s’agit de deux masses rocheuses qui par un effet de friction, vont sur du temps créer un espace de matériaux friables. C’est cela la zone de broyage. Elle peut mesurer quelques centimètres ou plusieurs mètres.

Les fissures ou fractures

Il s’agit de fentes, crevasses, de fractures ou encore de fissures. Elles peuvent être à la verticale ou légèrement couchées, mais pas à l’horizontale. L’effet de faille sera ressenti plus ou moins fortement. Attention des fissures ou fentes peuvent exister sans être visibles à l’œil alors que vous vous trouvez au-dessus d’elles. Seules les baguettes vous permettront de les définir.

 

Lors d’une étude, sur le terrain, avec une bonne sensibilité, vous pouvez détecter les microfailles tout autant que les plus grosses et ainsi intervenir également sur elles, c’est du moins ce que je fais !

Les failles sèches, failles humides

Elles peuvent être sèches ou humides. Elle sera humide bien que n’étant pas pour autant un ruisseau. Elle sera beaucoup plus perturbante qu’une faille sèche, le phénomène lié à l’eau sera un plus, toutefois moins important que l’effet de faille en lui-même.

J’ai mis au point une méthode qui neutralise définitivement les perturbations liées aux failles, qu’elles soient sèches ou humides. En effet, et contrairement à ce que certains géobiologues prétendent, on peut parfaitement neutraliser une faille ou un courant d’eau, sur une bonne distance et de façon définitive !

Prétendre le contraire est de la foutaise. Des interventions sur des élevages qu’ils soient de bovins, ovins, caprins, poules, canards, lapins ou tout autre sont là pour le confirmer. Encore faut-il connaître la technique et savoir l’appliquer.

Faille sèche et faille humide