Les erreurs de Chaux-des-Crotenay

 

 Les 21 déscriptions qui ne correspondent pas à Chaux-des-Crotenay

 

Livre VII: 68/2, 68/3,  69/1, 69/4, 69/5, 70/1, 70/3, 71/1, 72/4, 79/1, 79/2, 80/2, 83/2, 83/7, 84/1, 84/4, 85/4, 86/4, 87/2, 88/1, 88/3.

Ce qui correspond en description conforme: 69/2, 69/3.

J'ai beau tourner et retourner le problème dans tous les sens, je ne comprends pas comment Berthier a pu se planter de cette façon là. Certaines descriptions semblent correspondre mais en l'étudiant de plus près, on se rend vite compte qu'il y a un souci. prenons par exemple le 69/4: Ceinture de colline (oui), grand rapprochement de collines (oui), altitude égale à celle de l'oppidum (non). Nous ne pouvons donc pas tenir compte du 69/4. En ce qui concerne le 86/4: Nous avons bien des escarpements, mais l'action décrite par César ne peut pas s'y dérouler. La plaine d'environ 4,5km (3000 pas) 69/3, 70/1, 79/2. Si l'on s'en tient au portrait-robot, elle ne peut pas exister, puisque ce n'est pas une plaine, mais deux que nous avons. Elle fait bien 4,5 km entre le Gyps et Bourg-de-Sirod, mais Berthier ne la prend pas en compte dans se sens là. Je pourrais continuer encore longtemps, mais je pense avoir été assez précis en ce qui concerne l'étude telle que je l'ai pratiquée. Ce résumé vous permettra de mieux comprendre pourquoi la théorie de Guillon reste des plus intéressantes. Des fouilles et une étude sérieuse du circuit permettraient de confirmer ou d'infirmer.

 

×