Alignements solaires aux solstices

Lacher moi avec la précession des équinoxes !

Il m'arrive régulièrement d'être intèrpellé en ce qui concerne les alignements solaires des équinoxes de printemps, d'automne, du solstice d'été et d'hiver, de l'orientation des pierres ou bâtiments qu'ils soient de cultes ou pas. Et de me dire, qu'il est impossible que l'alignement puisse se faire, car entre le moment où l'on a bâti ou posé dolmens et menhirs, la terre a changé de position au sein du cosmos compte tenu de la précession des équinoxes. Les individus concernés par ces lignes devraient appliquer ce principe, lorsque l'on parle d'un sujet " soit on s'informe soit on la ferme ", ce qui éviterait de dire des imbécilitées. Effectivement que la précession existe, mais il y a un mais, je m'en explique !. C'est quoi au juste la précession des équinoxes ?. Pour faire simple, l'axe de la terre décrit la surface d'un cône ou d'un "entonnoir" d'une perpendiculaire au plan de l'éclitique (portant dans l'espace la trace de la trajectoire de la terre autour du soleil), à la manière de l'axe d'une toupie posée sur une table. Ce mouvement aboutit à déplacer l'orientation de l'axe des pôles par rapport aux étoiles, de sorte que, au fil des millénaires, l'étoile polaire (repérant à peu près la direction du nord géographique) ne soit plus toujours la même. Le point équinoxial effectue de la sorte, dans le sens contra rotatif ( par rapport au sens de la rotation de la terre autour du soleil ), un tour complet de l'écliptique en 25760 années environ, et l'axe de la terre décrit durant ce même temps un cône complet. Une des conséquences de ce déplacement est le changement de position des étoiles sur la sphère céleste. Vers 2800 av JC, c'était l'étoile a DRACONIS qui était notre étoile polaire. Actuellement c'est a URSAE MINORIS ( M.1,97) qui est notre étoile polaire distante d'environ 1° du pôle celeste Nous en changerons dans 8000 ans avec ALPHA CYGNI DENEB (M. 1,25). Puis à nouveau dans 12000 ans. Le déplacement des alignements solaires s'ils sont réelles ne sont pas aussi rapides que certains veulent bien le dire.

Les grasJe me suis rendu sur différents dolmens notamment sur les Gras de Lablachère où l'on y trouve 28 dolmens à tumulus. FigereJ'y ai fais des relevés à la boussole, tous sont orientés sur le solstice d'hiver. Ce que j'ai constaté c'est seulement les dolmens à tumulus, tombes certifiées occupées (fouilles) qui sont orientées sur le solstice d'hiver, jamais solstice d"été. Les dolmens sans tumulus, bien que de la même période (chalcolithique final), ne sont orientés sur aucun solstice. Pour confirmer ma théorie, je me suis rendu le matin du solstice sur deux dolmens (en décembre 2016 et 2017) l'un à Figère, l'autre sur les Gras de Lablachère pour y faire des photos, elles prouvent que je ne me suis pas trompé (Youpi !). Il est facile de penser que celui de Ruoms (photo de droite) est plus ancien que celui de Lablachère la position du soleil le confirme. J'ai représenté l'alignement du soleil par un trait noir.

J'ai fais de même à la tour de Brison (Sanilhac 07110. Décembre 2015 et 2018) qui n'a rien à voir avec un lieu de culte, cette tour servait, à l'astronome du seigneur, à observer le nouvement des étoiles, pour notament l'agriculture, principalement Vénus (étoile du berger).  Us et coutumes de l'époque. Ainsi qu'à l'église de Thines (été et hiver 2012), qui est orientée sur les deux solstices. Les photos prouvent que là aussi je ne me suis pas planté (re Youpi). Les photos de gauche et du centre, église de thines, la photo de droite tour de Brison.

17Img 20171222 082808

Thines solstice d ete 016